Quelles sont les règles de stationnement pour une caravane
Conseils et astuces en camping-car

Quelles sont les règles de stationnement pour une caravane ?

Certaines personnes optent pour un camping-car, un van ou un fourgon tandis que d’autres préfèrent une caravane. Toutes les solutions ont leurs avantages et inconvénients.

En plus de permettre, généralement, de profiter d’un plus grand espace, une caravane est aussi moins chère à l’achat qu’un camping-car.

Par contre, il faut savoir qu’il est plus difficile de circuler avec une caravane qu’avec un camping-car. De plus, il faut connaître la réglementation de stationnement de caravane pour éviter les amendes.

Nous vous disons tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

Stationnement de caravane sur son propre terrain

Tout d’abord, si vous achetez une caravane, il faut la garer chez vous. En effet, sauf si vous sillonnez le monde tout au long de l’année ou si vous faites partie de la communauté des gens du voyage, en règle générale, les propriétaires de caravane se servent de leur véhicule pour partir en vacances. Tout le reste de l’année, elle reste stationnée sur un emplacement spécifique, dans un jardin ou sous un abri.

Il faut savoir à ce titre que si votre terrain est occupé par votre résidence principale, vous pouvez stationner votre caravane sans avoir besoin de demander une quelconque autorisation. Sauf si cela est stipulé explicitement sur le règlement d’urbanisme local, de lotissement ou de copropriété. De plus, votre caravane ne doit pas servir de logement et doit rester mobile.

En cas de stationnement plus de 3 mois, il faudra toutefois demander le Cerfa 13404 en mairie.

Par contre, si vous voulez stationner votre caravane sur un terrain nu ou occupé par une résidence secondaire, demandez l’autorisation à la mairie qui pourra l’accepter sous certaines conditions. En l’absence d’autorisation, vous vous exposez à des sanctions pénales.

>> Retrouvez nos annonces de caravanes neuves

Stationnement de caravane sur la voie publique

Au vu de la grandeur de l’attelage, vous ne pouvez évidemment pas garer votre caravane n’importe où. Nous vous conseillons, à ce titre, de privilégier les espaces de camping ou les lieux spécialement dédiés au stationnement de caravane et camping-car. D’ailleurs, ce type de stationnement permet aussi de vidanger les eaux usées et de remplir vos réservoirs si besoin est. Ce qui se révèle indispensable pour les longs voyages. Il est donc important de prévoir ce type d’arrêt à plusieurs reprises lors de vos périples.

Toutefois, dans certains cas, il est possible de stationner en ville en journée. À condition de respecter les arrêtés municipaux et les textes législatifs associés. À ce titre, sachez que la mairie peut empêcher le stationnement de véhicules sur certaines places servant à accueillir des marchés hebdomadaires (ou quotidiens en haute saison).

Stationnement de caravane chez un particulier

On distingue deux types de stationnements chez un particulier : le stationnement pour l’entreposage de caravane et le stationnement éphémère pour passer la nuit.

Le second cas est de plus en plus plébiscité par les voyageurs qui profitent de l’hospitalité de certaines personnes pour passer la nuit. Ce qui représente une alternative intéressante aux aires de camping payantes ou gratuites. Dans ce cas, vous aurez seulement besoin de l’autorisation du propriétaire de terrain. À savoir : le stationnement est libre sur ce type de terrain (à condition d’obtenir l’autorisation du propriétaire évidemment). Attention toutefois à vérifier que ces espaces ne soient pas soumis à une ouverture saisonnière.

De plus, le propriétaire du terrain devra effectuer une déclaration en mairie pour les stationnements de caravane de moins de 3 mois et demander une autorisation à la mairie pour les stationnements de plus de 3 mois.

 >> Retrouvez nos annonces de caravanes d’occasion

Ou peut-on stationner avec une caravane : réglementation et interdiction

Le stationnement de caravane est soumis à la même réglementation et aux mêmes interdictions que les camping-cars, vans et fourgons. Ce qui signifie que, même si vous profitez d’une extraordinaire liberté avec ce type de véhicule, vous ne pouvez pas stationner n’importe où.

Nous avons déjà évoqué les stationnements sur votre propre terrain, sur le terrain d’autrui, sur l’espace public ou au sein de campings privés. Mais sachez qu’il existe d’autres lois qui peuvent interdire le stationnement d’une caravane sur des lieux spécifiques.

C’est le cas par exemple des plages et rivages qui interdisent le stationnement de caravane. Vous ne pouvez pas non plus stationner votre caravane à proximité d’espaces verts classés, d’un point eau voué à la consommation ou à moins de 500 mètres d’un monument historique classé ou inscrit.

En règle générale, la municipalité a mis en place des panneaux informant de l’interdiction de stationner. De plus, la liste des zones interdites au stationnement peut être consultable en mairie. Et si vraiment vous avez un doute, n’hésitez pas à contacter directement la mairie qui répondra à vos questions.

À savoir : il est formellement interdit de retirer les roues de votre caravane en stationnant sur la voie publique. Ce faisant, la mairie traitera votre caravane comme une construction illicite. Les sanctions pour ce type de délit peuvent prendre la forme de poursuites juridiques. 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entrez Captcha ici : *

Reload Image