Quelle motorisation choisir pour son camping-car
Guide d'achat

Quelle motorisation choisir lors de l’achat d’un camping-car ?

Comme pour une voiture classique, un camping-car fonctionne grâce à un moteur. Jusqu’ici, nous ne vous apprenons rien. Pourtant, plus encore que pour une voiture, de nombreux acheteurs ou loueurs de camping-cars préfèrent privilégier le confort de l’habitacle à la motorisation.

C’est une erreur. Car, une mauvaise motorisation de camping-car se ressent sur la conduite de votre engin. En plus de consommer plus qu’il ne faut, vous pouvez avoir du mal à monter les cotes.

Vu que vous êtes censé sillonner les routes, ce serait dommage de ne pas prendre plaisir à conduire votre véhicule non ?

Pour vous aider, nous vous donnons quelques conseils qui vous aideront à choisir le bon moteur de camping-car.

Qui dit motorisation dit puissance de moteur

Cela peut paraitre évident pour les personnes qui s’intéressent un tant soit peu à la mécanique. Mais cela n’est pas le cas de tout le monde.

Ainsi, avant toutes choses, sachez que pour évoquer la puissance du moteur, on parle de chevaux (ch).

Ce n’est un secret pour personne : au vu de ce qu’il doit transporter, le camping-car est un engin relativement lourd. De ce fait, pour avancer, il a besoin d’un moteur puissant. C’est pourquoi il est déconseillé de choisir une motorisation inférieure à 130 chevaux. Au risque d’avoir du mal à monter les cotes et à dépasser.

Pour information : il est possible de choisir une motorisation inférieure pour les vans et fourgons. Mais toujours supérieure à 100 chevaux.

Motorisation par marque

Après avoir parlé de la puissance, voyons en détail les caractéristiques techniques des différents véhicules présents sur le marché :

    • Fiat :

        ◦ Ducato : entre 120 et 180 ch, cylindrée 2,3 litres, boite 6 vitesses et consommation entre 7,2 et 8,1 l/100 km en fonction des modèles ;

        ◦ Talento : entre 125 et 145 ch, cylindrée 1,6 litre, boite 6 vitesses et consommation entre 5,6 et 5,9 l/100 km en fonction des modèles ;

    • Ford Transit : entre 130 et 170 ch, cylindrée 2 litres, boite 6 vitesses et consommation entre 6,2 et 6,6 l/100 km en fonction des modèles ;

    • Citroën Jumper : entre 140 et 165 ch, cylindrée 2,2 litres, boite 6 vitesses et consommation entre 5,8 et 6,1 l/100 km en fonction des modèles ;

    • Mercedes :

        ◦ Sprinter propulsion : entre 143 et 190 ch, cylindrée entre 2,2 et 3 litres, boite 6 vitesses et consommation entre 7,4 et 9,8 l/100 km en fonction des modèles ;

        ◦ Sprinter traction : entre 143 et 177 ch, cylindrée 2,2 litres, boite 6 vitesses et consommation de 7,9l/100 km ;

        ◦ Classe V 250 : 190 ch, cylindrée 3 litres, boite 7 G-Tronic et consommation de 6,2 l/100 km ;

    • Iveco Daily : entre 180 et 205 ch, cylindrée 3 litres, boite 6 vitesses et consommation entre 8,1 et 8,5 l/100 km en fonction des modèles ;

    • Volkswagen Transporter : entre 150 et 198 ch, cylindrée 2 litres, boite 6 vitesses ou DSG7 et consommation entre 8 et 8,3 l/100 km en fonction des modèles ;

    • Renault :

        ◦  Master : entre 145 et 180 ch, cylindrée 2,3 litres, boite 6 vitesses et consommation entre 7,8 et 8,9 l/100 km en fonction des modèles ;

        ◦ Trafic : entre 120 et 145 ch, cylindrée 2 litres, boite 6 vitesses et consommation entre 5,4 et 5,8 l/100 km en fonction des modèles ;

    • Peugeot Boxer : entre 140 et 165 ch, cylindrée 2,2 litres, boite 6 vitesses et consommation 5,9 l/100 km en fonction des modèles.

Ce qu’il faut savoir : Ford est le leader sur ce marché spécifique. Pour autant, cela ne veut pas dire qu’il faut à tout prix choisir un véhicule Ford pour être sûr d’obtenir un camping-car de qualité.

En effet, en fonction de vos envies et de votre budget, les autres marques sont toutes aussi intéressantes. Si besoin, n’hésitez pas à venir en concession pour nous demander conseil. Nous pourrons vous aiguiller vers le modèle qu’il vous faut. 

Quelques conseils supplémentaires pour faire le bon choix

Avant toutes choses, il faut, de toute évidence, que le camping-car vous plaise. Autant par son design que son intérieur. Mais, vous l’avez compris, la motorisation est une donnée tout aussi importante. Car cela se ressentira autant sur votre plaisir de conduite que sur la consommation d’essence (donc les économies réalisées à chaque voyage).

De ce fait, il faut bien étudier l’ensemble moteur + boite et la consommation qui va avec. Sachant qu’il y a toujours une différence entre la consommation moyenne annoncée par le constructeur et la consommation réelle (elle est souvent plus importante).

Aussi, puisque nous avons évoqué la cylindrée, il faut savoir qu’en règle générale, plus la cylindrée est petite et moins le moteur est puissant (bien que cela puisse être compensé par un turbo).

C’est pourquoi nous conseillons à nos clients de tester les camping-cars souhaités. Cela afin d’être sûr de choisir le bon. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image