Guide d'achat

Qu’est-ce que la norme Euro 6 ?

Afin de répondre aux normes écologiques toujours plus sévères, les constructeurs ont été obligés de repenser la construction de leur moteur.

En effet, depuis 2015, tout véhicule neuf doit répondre à la norme Euro 6. À quoi correspond-elle exactement ? Et quelle est la différence par rapport à la norme Euro 5 ?

Nous vous disons tout.

Bien comprendre la norme Euro 6

C’est une évidence : l’écologie est un sujet qui prend de plus en plus d’importance au fil des années. En effet, le grand public est en train de se réveiller et s’intéresse, à ce titre, à la préservation de notre environnement. Ainsi, les véhicules sont les premiers visés par les différentes mesures gouvernementales. En cause : le rejet de gaz polluant dans l’atmosphère.

De ce fait, pour diminuer cette pollution, de nombreuses normes voient le jour. La Norme Euro 6 est la dernière en date et concerne tous les véhicules vendus neufs en Europe à partir de 2015.

Dans les faits, cette dernière fixe les seuils d’émissions de gaz polluants monoxyde de carbone (CO), particules fines, hydrocarbures imbrûlés et oxydes d’azote (NOx) à des données précises. Pourtant, nous remarquons que cela ne concerne que les moteurs diesels puisque leurs rejets de NOx doivent être divisés par 2 (soit 0,125 gramme au kilomètre).

Pour atteindre ce chiffre, les constructeurs ont donc été obligés d’appliquer un filtre (filtre SCR ou pièce à NOx) au sein des moteurs. En effet, il n’était pas possible de jouer sur la gestion de la combustion.

Ceci étant dit, après le scandale Volkswagen qui réduisait artificiellement les émissions de gaz polluants de leur moteur, il a été décidé de mettre en place une norme Euro 6c relevant les seuils de pollution.

Différence entre norme Euro 5 et norme Euro 6

Pour bien comprendre l’impact de cette norme Euro 6, il faut la comparer avec la norme Euro 5.

À savoir : il existe des normes Euro entre 1 et 6d. Évidemment, les premières normes Euro sont remplacées au fil du temps par les nouvelles. Toutefois, si vous vous procurez des véhicules d’occasion, il est possible d’avoir affaire à la norme Euro 1. Pour connaitre la norme Euro de votre véhicule, il convient de consulter le champ V9 de la carte grise ou, si rien n’est indiqué, de regarder la date de première immatriculation.

Dans tous les cas, en comparant les normes Euro 5 et 6, on remarque que les limites de monoxyde de carbone n’ont pas bougé depuis la norme euro 4 (soit 55 mg/km). C’est donc bel et bien au niveau de l’émission des oxydes d’azote que ça se joue puisque la limite qui était de 180 mg/km avec la norme Euro 5 passe à 80 mg/km avec la norme Euro 6. Ce qui permet de se rapprocher des moteurs essence dont la limite est fixée, quant à elle, à 60 mg/km. 

Ce que la norme Euro 6 implique réellement

On pourrait penser que la norme Euro 6 n’est qu’une donnée administrative. Pourtant, elle impacte directement l’acheteur et, donc, le conducteur.

En tant qu’acheteur, tout d’abord, car elle implique un surcout à l’achat du véhicule. Les études ont montré qu’en moyenne, la norme Euro 6 entraine une hausse du prix de 590€. Toutefois, si vous cherchez un véhicule neuf, vous êtes obligé de vous soumettre à cette donnée puisque chaque véhicule neuf mis en circulation actuellement doit se conformer à cette norme, au risque de ne pas pouvoir être vendu ni immatriculé.

Ceci dit, pour terminer sur le prix d’achat, il faut savoir qu’un véhicule norme Euro 6 dispose aussi d’une assurance auto moins chère. Pas directement, mais en prenant en compte que, plus un véhicule est ancien et plus la prime d’assurance est importante, cela se fait de manière indirecte.

Sans oublier que certaines villes commencent à interdire l’accès aux véhicules trop polluants. De ce fait, vous comprenez que la norme Euro 6 impacte également l’usage de votre véhicule en vous offrant une plus grande liberté.

De plus, il est intéressant de noter que, grâce à la norme Euro 6, les nouveaux moteurs sont moins gourmands. Ce qui signifie qu’ils sont aussi plus économiques à l’usage et, surtout, écologiques. On estime d’ailleurs qu’il faudrait 50 camping-cars aux normes Euro 6 pour égaler l’émission de gaz polluant d’un camping-car aux normes Euro 1.

Finalement, les performances moteur ont été, elles aussi, améliorées, en permettant des couples plus élevés et, donc, un meilleur confort de conduite qui se traduit par une rapidité accrue lors des dépassements et des montées.

Vous voulez en savoir plus sur cette norme Euro 6 ? Prenez rendez-vous dans l’une de nos concessions pour nous poser toutes vos questions. Nous en profiterons pour vous conseiller sur l’achat du véhicule idéal en prenant en compte autant vos envies que votre budget et votre profil de camping-cariste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image