le village ancien de Giethoorn
CLC en Hollande,  Voyages

Journal de bord – jour 8 : la Venise verte

On quitte ce matin Earnewald pour une petite heure de route en direction du nord. Notre point le plus au nord de notre périple. L’objectif : la Venise verte de Hollande au village Giethoorn.

Balade en bateau

Une croisière fluviale d’environ 1 heure. Nous avons la chance que les commentaires de notre guide (en anglais) soient traduits par Olga L. , participante du séjour des 50 ans de CLC et parfaitement bilingue au passage. Cela prend tout son intérêt : histoire de ce village et de ses chèvres dont il a pris le nom, histoire de ses canaux et de ses lacs (peu profond – 60 cm), histoire de ses maisons dont les toits sont dit à dos de chameaux.

Le village est devenu très touristique. Français (nous), japonais…peuvent se ruer sur les bateaux. On vous conseille d’anticiper votre visite.

Plus d’infos

L’eau ça creuse.

Dans ce village ce n’est pas particulièrement l’eau qui a creusé son nid, mais l’homme pour y extraire la tourbe.

Rien de tel qu’un repas en groupe au restaurant pour maintenir l’unité. Autour d’un buffet de gastronomie locale, c’est un moment convivial partagé. Ensuite, ce sera sieste pour certain, balade à pied dans le village pour d’autres, ou sortie vélo. La sieste suivie du vélo et d’une balade à pied étant également possible.

Repas de groupe

Nous resterons au village ce soir, autorisé à stationner sur le parking du restaurant pour le bivouac. Attention, cela nous est toléré du fait de notre organisateur thelliers voyages qui a pris les dispositions nécessaires auprès du propriétaire du parking, mais généralement le bivouac sur domaine public est interdit en Hollande.

Partie de pétanque avant le briefing du soir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *