Où partir en juin avec son camping-car en France ?
Voyages

Où partir en juin avec votre camping-car en France ?

Loin des hordes de touristes des mois de juillet et août, le mois de juin est synonyme de beaux jours paisibles. Cette année, partez en road-trip en juin et profitez du calme et du beau temps. Mais, où pourriez-vous partir en juin avec votre camping-car ? Nous vous proposons quelques destinations.

La forêt d’Orient, une nature préservée

À 30 minutes de Troye et à 1h30 de Reims, la nature est reine à la Forêt d’Orient.

Le mois de juin est le moment idéal pour profiter des trois grands lacs de la forêt. Ces lacs artificiels se remplissent au printemps, pour que les visiteurs profitent de ses grandes étendues d’eau. Sports nautiques, baignades, ou randonnées, sont autant d’activités qui s’offrent à vous.

Partir en juin en camping-car à la forêt d’Orient sera très facile. Les 110 mètres carré réservés à l’emplacement des campeurs, vous permettront de vous installer confortablement.

Les trois grands lacs de la Forêt d’Orient regorgent d’une faune et d’une flore préservée, pour un spectacle inoubliable. Les bisons d’Europe, cerfs ou encore tarpans y vivent en semi-liberté. Mais les vedettes de la forêt restent ses oiseaux migrateurs. La forêt est en effet un point de rendez-vous incontournable pour tous les ornithologues ou amoureux des oiseaux.

La forêt d’Orient, une nature préservée

Les Lacs de la forêt d’Orient

La forêt d’Orient compte trois grands lacs artificiels, chacun avec ses caractéristiques.

Au paisible Lac du Temple, vous serez sur la principale route des oiseaux migrateurs d’Europe. Vous pourrez guetter leur arrivée depuis les nombreux points d’observation tout le long du lac.

Le Lac Amance est une base de loisirs où les amateurs de sensations fortes seront servis. L’activité phare du lac est le motonautisme. Depuis ce lac, vous pourrez également rejoindre facilement l’île aux Carpes et l’île aux Oiseaux. Promesse de frissons et de cheveux au vent, découvrir le lac Amance au mois de juin est la garantie d’un voyage en camping-car décoiffant.

Le Lac d’Orient, bordé d’une forêt verdoyante et de plages de sable fin, est un magnifique tableau digne d’une carte postale. Avec ses 2 300 hectares, il est la plus grande étendue d’eau de la forêt. Au lac d’Orient de nombreuses activités s’offrent à vous : pêche, chasse, ski nautique, kayak, paddle,… Tout près, à l’observatoire des Oiseaux, vous pourrez également admirer de grands oiseaux migrateurs.

Le golfe du Morbihan, l’air marin de Bretagne

Au sud de la Bretagne, la plus belle baie du monde s’offre à vous. Le golfe du Morbihan est la destination idéale en juin pour partir en vacances en camping-car tout en évitant la foule.

Visiter le Morbihan en camping-car est une invitation à se prélasser sur ses merveilleuses plages. Si vous avez une âme aventurière, nous vous conseillons de visiter les différentes îles du Golfe du Morbihan. Sur votre route, l’île aux Moines, l’île d’Arz, et l’île Berder sauront vous surprendre par leurs paysages à couper le souffle.

Pour sentir la puissance de l’océan, un tour sur la côte sauvage de Quiberon fera appel à vos cinq sens. Vous percevrez le son des vagues de l’Atlantique et le parfum de l’océan. Vous admirerez le bleu de l’eau contrastant avec les reflets dorés de la roche au soleil, et vous savourerez le goût iodé des produits de la mer. Dans cette ville de pêcheurs de Quiberon, cette escapade marine est l’occasion de vous ressourcer.

Le golfe du Morbihan, l’air marin de Bretagne

La presqu’île de Giens, la Provence paradisiaque

Et si pour partir en juin en camping-car, vous optiez pour la presqu’île de Giens ? Sur la côte méditerranéenne, cette presqu’île appartenant à la ville de Hyère renferme une biodiversité préservée. A seulement 25 kilomètres de Toulon, Giens est la destination parfaite pour un road-trip original dans le sud-ouest de la France.

Giens est connu pour son dispositif géologique rare : son double tombolo. Un tombolo est un cordon littoral qui relie une île à un continent. Les deux tombolos de sable de Giens s’étendent sur 4 kilomètres, et facilitent ainsi l’accès à cette réserve ornithologique.

Sur l’île, on distingue la partie vierge de toute activité humaine à l’ouest, de la zone urbanisée à l’est. Ce lieu, habité par l’Homme, à l’est, répond aux besoins des visiteurs avec ses résidences et commerces. L’ouest de la presqu’île est, quant à lui, le lieu parfait pour une randonnée en pleine nature.

Quel que soit votre itinéraire de randonnée, vous ne serez pas déçu des paysages. A pied, à vélo, ou à cheval, vous traverserez de somptueuses plages de sable fin et d’impressionnantes falaises escarpées.

Notre conseil : durant votre séjour dans le Morbihan, découvrez les mystérieux sites mégalithiques de Carnac, et revenez 7000 milles ans en arrière. Parcourez les rangées des 3 000 menhirs alignés que compte le site, pour une visite aussi inoubliable qu’intrigante.

La presqu'île de Giens, la Provence paradisiaque

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entrez Captcha ici : *

Reload Image