tout-savoir-remorque-camping-car
Conseils et astuces en camping-car

Tout savoir sur la remorque pour camping-car

Bien que le camping-car soit un engin imposant, il n’est parfois pas possible d’intégrer dans son habitacle certains équipements. Nous pensons par exemple à une moto, un bateau ou tout autre élément de grande envergure.

Dans ce cas, la remorque de camping-car est un choix qui s’impose de lui-même. Nous vous disons tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

Pourquoi opter pour une remorque de camping-car ?

La remorque est utilisée pour emporter avec vous du matériel qui ne rentre pas dans votre habitacle. Comme nous l’avons précisé en introduction, nous observons que de nombreux campings-caristes s’en servent pour transporter des engins imposants tels qu’une moto, un quad, un jet-ski ou un bateau voire des vélos que vous ne voulez ou ne pouvez pas attacher à votre engin.

En effet, il faut savoir que, dans certaines communes, les aires de stationnement de camping-cars peuvent être relativement éloignées des attractions touristiques. Dans ce cas, il est toujours intéressant d’emporter un mode de transport alternatif.

Découvrez où stationner en camping-car lors de vos voyages ?

De plus, si vous êtes une famille nombreuse ou si vous voyagez en groupe, la remorque peut servir de stockage de matériels et équipements supplémentaires.

Conseils pour choisir la bonne remorque de camping-car

Avant toutes choses, sachez qu’il existe 3 grands types d’attelages pour attacher votre remorque : pivotant, fixe ou amovible. Parce que tous les châssis ne permettent pas de fixer tous les attelages, il faut vous renseigner préalablement auprès du constructeur pour être sûr de choisir le bon remorquage.

Une fois que vous savez, vous pouvez commencer à chercher la remorque qu’il vous faut. Nous vous recommandons de vous intéresser à son usage (surtout si vous souhaitez une remorque de moto pour camping-car qui doit être de type suiveuse ou transversale). Cela vous aidera à sélectionner la bonne taille ainsi que le bon matériau (sachant que l’acier sera plus lourd que l’aluminium). Sans oublier ses équipements (suspensions, roues voire possibilité de chargement facile à l’aide d’un treuil).

Évidemment, il faudra aussi vous intéresser au prix pour rentrer dans votre budget. Pour information, vous pouvez trouver des remorques à partir de quelques centaines d’euros tandis que le prix des remorques spécifiques peut dépasser le millier d’euros.

À noter : certains camping-caristes privilégient le porte-charges à la remorque. Fixé directement au camping-car, il faudra toutefois faire attention au PTAC de votre véhicule.

Ce que vous devez savoir sur la législation liée à la remorque de camping-car

Évidemment, l’utilisation d’une remorque sur la route demande d’être en règle avec la législation en vigueur.

Pour commencer, il faut voir si votre camping-car est homologué pour transporter une remorque. Pour cela, intéressez-vous à la case F3 de votre carte grise. Si elle est vide ou que le chiffre 0 y est indiqué, il n’est pas possible de tracter d’attelage pour camping-car. La seule solution qui s’offre à vous pour être en règle : obtenir un nouveau certificat d’homologation auprès du constructeur et refaire votre carte grise.

Ceci étant dit, chaque véhicule est limité au niveau du PTAC (Poids Total Autorisé en Charge). Ainsi, en homologuant votre engin pour le tractage d’un attelage pour camping-car, vous perdez une place assise (afin de compenser le poids de la remorque).

À savoir : si le PTAC de votre camping-car est inférieur à 3,5 tonnes, vous pouvez circuler avec votre permis B. Si la somme du PTAC de votre véhicule et de la remorque est supérieure à 3,5 tonnes et inférieure à 4,250 tonnes, il faudra obtenir le permis B96 délivré après une formation de 7h en auto-école. Par contre, si le PTAC de votre véhicule et remorque est supérieur à 4,250 tonnes, vous aurez besoin du permis BE (valable 15 ans).

Attention : si le PTAC de la remorque seule est supérieur à 3,5 tonnes ou si votre camping-car est un poids lourd, vous aurez besoin du permis C1E.

Concernant la plaque d’immatriculation, celle-ci doit être la même que le camping-car si son PTAC est inférieur à 500 kg ou différente au-delà. Cela vaut aussi pour l’assurance qui peut être la même que le véhicule si le poids de la remorque est inférieur à 500 kg.

Dernière chose : les remorques de 750 kg ou disposant d’un poids supérieur à 50% du poids à vide du camping-car doivent posséder un système de freinage spécifique (remorque freinée).

@lemondeducampingcar.fr

Trucs et astuces avant de prendre la route avec une remorque de camping-car

Rouler avec une remorque nécessite une attention de tous les instants. En premier lieu, il faut s’assurer que l’attache de remorque de votre camping-car soit bien fixée afin d’éviter les accidents.

De plus, il convient d’adopter une conduite prudente en anticipant chaque freinage et en utilisant autant que possible le frein moteur. À ce titre, sachez que vous n’êtes pas autorisé à rouler à plus de 110 km/h sur autoroute et que vous ne pouvez pas circuler sur la voie la plus à gauche.

Attention aussi à la marche arrière et à la circulation en ville. N’hésitez pas à vous entraîner à manœuvrer votre engin chez vous avec la remorque avant de prendre la route.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entrez Captcha ici : *

Reload Image