camping-car-vélo
Conseils et astuces en camping-car

Vélo et camping-car : astuces et itinéraires

Ce n’est un secret pour personne et surtout pas pour les camping-caristes experts : vélo et camping-car ont toujours fait bon ménage. Facile à transporter avec un porte-vélo adapté, un deux-roues vous offre une liberté totale dans vos mouvements.

En effet, vous pouvez garer votre engin à un endroit adapté et vous déplacer ensuite en vélo.

Nous vous donnons quelques conseils pour emporter vos vélos avec vous et quelques idées d’itinéraires.

Le choix du vélo

Aujourd’hui, les constructeurs de vélos rivalisent d’ingéniosité pour permettre à tout un chacun de trouver le modèle adapté. En plus des traditionnels VTT et VTC, il est ainsi possible de vous faire plaisir avec un vélo pliant ou bien un vélo électrique. Sans oublier les tandems (qu’il est préférable de louer sur place du fait de leur grandeur).

Si vous avez un camping-car assez imposant, le vélo pliable est la solution idéale vu que vous pouvez le rentrer à l’intérieur quand vous ne vous en servez pas. Surtout si vous partez en couple. Par contre, si vous voyagez à plusieurs (entre amis ou avec des enfants), il sera nécessaire d’acquérir un porte-vélo pour transporter vos deux-roues. Dans tous les cas, ce type de deux-roues est apprécié pour son côté compact (entre 100 litres et 250 litres une fois replié) et son poids (entre 10 et 15 kg).

Vous ne voulez pas faire d’effort ? Dans ce cas, le vélo électrique est la solution idéale. Il fait d’ailleurs le bonheur des séniors qui veulent se faire plaisir en toutes circonstances et sans tenir compte du dénivelé. Toutefois, ces vélos sont relativement lourds (entre 15 et 22 kg environ). De plus, ils doivent être rechargés régulièrement pour éviter de se retrouver en panne au pire moment. De ce fait, bien qu’il soit possible de les recharger sur la batterie de cellule du camping-car, nous vous conseillons de prévoir des arrêts avec des bornes de recharge électriques.

 Sélectionner et installer votre porte-vélo pour camping-car

En fonction des vélos que vous emporterez avec vous, vous ne choisirez pas le même porte-vélo. Avant toutes choses, il faut évidemment un porte-vélo adapté aux nombres de deux-roues que vous souhaitez transporter. La taille de votre porte-vélo sera, en effet, différente si vous transportez 2 ou 4 vélos.

Vous possédez des vélos classiques (VTT ou VTC) ? Dans ce cas, vous pouvez installer n’importe quel porte-vélo (à condition, ici encore, de vous intéresser à la taille de votre élément de transport). Toutefois, si vous possédez des vélos électriques, il faudra vous équiper d’un porte-vélo adapté à ces engins. En effet, vos porte-vélos doivent à la fois prendre en compte le poids de ces deux-roues et la présence de la batterie.

Finalement, vous pouvez profiter de différentes options, dont une assistance au chargement qui se révèle très pratique au quotidien. Le porte-vélo est alors abaissé à l’aide d’une manivelle ou d’un moteur électrique pour faciliter la mise en place de vos bicyclettes.

À savoir : le porte-vélo ne doit pas cacher votre plaque d’immatriculation. Toutefois, ce problème concerne surtout les voitures, car les camping-cars permettent une installation plus en hauteur. De plus, bien que l’installation d’un porte-vélo ne soit liée à aucune réglementation particulière, il est obligatoire de ne pas dépasser la charge utile de votre engin. Il est aussi important de noter que certains pays imposent la fixation d’un panneau carré réfléchissant sur votre attirail ainsi qu’une signalisation en cas de chargement ayant 1 mètre de porte-à-faux.

L’installation d’un porte-vélo sur un fourgon

Alors que la mise en place d’un porte-vélo sur un camping-car ne pose pas de réel problème tant que vous respectez la limite de charge utile, l’installation d’un porte-vélo pour fourgon est plus technique. En effet, ce type de véhicule propose une ouverture par l’arrière. De ce fait, l’installation d’un porte-vélo peut condamner ces portes. Si cela ne vous pose pas de problème, vous pouvez défaire et remonter votre équipement chaque fois que vous voulez descendre ou monter dans votre fourgon par l’arrière.

Toutefois, sachez qu’il existe des modèles de porte-vélo pour fourgon qui peuvent pivoter sur un axe afin de ne pas empêcher l’ouverture de la porte arrière de votre fourgon.

Pour plus de simplicité, vous pouvez aussi opter pour des vélos pliables que vous laisserez à l’intérieur de votre fourgon quand vous ne vous en servez pas.

 Quelques idées de circuits camping-car/vélo

Voici, pour finir, quelques idées de circuits qui s’adaptent très bien à l’alternance camping-car / vélo :

  • La route des vins d’Alsace qui commence à Colmar et qui vous demande de pédaler pendant 3h environ (40 km) ;
  • Le marais côtier en Manche qui vous propose une boucle de 71 km et qui vous permet de longer la côte au départ de Sainte-Marie du Mont ;
  • Les Ports de Sud Brière en Loire-Atlantique qui représentent une boucle de 39 km (départ à Trignac) ;
  • La découverte de Lascaux et de la vallée de la Vézère en Dordogne sur 20 km (départ à Montignac).

Évidemment, ce ne sont que quelques suggestions. Vous pouvez découvrir la France entière (voire le monde) grâce à votre camping-car et vos vélos.

A lire également :

Où stationner en camping-car, van ou fourgon aménagé ?

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entrez Captcha ici : *

Reload Image