Tout savoir sur les camping-cars électriques
Guide d'achat

Bientôt des camping-cars électriques ?

Ce n’est un secret pour personne : le marché de l’automobile est en train de se transformer. D’ailleurs, le texte sur la régulation des émissions de CO2 des voitures et camionnettes approuvé par le Parlement européen impose la fin des véhicules thermiques d’ici 2035 afin d’accéder à la neutralité carbone en 2050.

Et cela concerne évidemment les camping-cars et fourgons. Dans ce cas, il est plus que jamais temps de s’intéresser au camping-car électrique.

Les premiers camping-cars électriques

En découvrant les études sur le sujet, on se rend compte que, pour le moment, très peu de camping-cars possèdent une motorisation électrique. En effet, d’après le porte-parole de la Fédération européenne du caravaning, 99% des véhicules utiliseraient du gazole pour fonctionner. Il faut dire qu’au vu de la technologie actuelle, il est difficile de se passer de l’essence puisque la plupart des moteurs électriques ont très peu d’autonomie et s’adaptent plutôt à une circulation urbaine. Contrairement aux campings-caristes qui font de très longs trajets.

Toutefois, cela peut être nuancé s’il est possible de prévoir son trajet étape par étape en privilégiant des arrêts dans des aires de stationnement munies de recharge électrique.

Dans tous les cas, les constructeurs se sont déjà penchés sur la question et commencent à nous présenter leurs premiers véhicules électriques.

C’est le cas du constructeur allemand Iridium qui propose un camping-car électrique proposant une autonomie de 400 km pour 200 000€ ou du constructeur Dethleff (lui aussi allemand) qui propose un fourgon aménagé hybride pour 75 000€.

En Angleterre, l’entreprise EDub a réussi à mettre à jour le célèbre combi Volkswagen en remplaçant sa motorisation traditionnelle par un moteur électrique Tesla proposant, lui aussi, une autonomie de 400 km. Ce qui a donné des idées à la marque qui a décidé de proposer, à son tour, une version électrique de son véhicule avec une autonomie annoncée de 600 km.

Ainsi, on observe que le marché en est à ses balbutiements. Pourtant, la plupart des grandes marques commencent à s’intéresser à la construction de véhicules écologiques. Nous pouvons aussi citer Mercedes et son fourgon EQV, Fiat et la version électrique du Ducato ou encore Ford qui promet que ses utilitaires passeront, d’ici 2024, en version camping-car électrique hybride rechargeable ou 100% électrique.

Sans oublier le cybertruck Tesla qui est un pick-up avec les performances d’une voiture de sport. Pourquoi parlons-nous de cet engin ? Parce qu’il est prévu d’y intégrer un kit de camping escamotable le transformant en véritable camping-car électrique Tesla.

Camping-car électrique : ce qu’en pensent les campings-caristes

D’un côté, nous avons les constructeurs qui commencent à proposer des véhicules écologiques. De l’autre, nous avons les personnes qui achètent et conduisent ces engins. Et, si l’offre ne rencontre pas la demande, il va être difficile de moderniser ce type d’engin (du moins, à court terme).

Ainsi, il serait intéressant de demander aux principaux intéressés ce qu’ils pensent des camping-cars électriques. Il en ressort de nombreuses remarques intéressantes allant plutôt à l’encontre de la tendance actuelle du tout électrique.

Voici les principaux freins évoqués par les campings-caristes pour l’achat d’un camping-car électrique :

–          La production électrique en France sera-t-elle suffisante pour assumer le rechargement de toute la flotte de véhicules électriques ? Surtout avec la volonté de sortir du nucléaire.

–          Actuellement, le réseau de recharge et le nombre de bornes sont très pauvres. Ce qui signifie, en d’autres termes, qu’il sera nécessaire d’attendre un certain moment avant de pouvoir recharger son véhicule.

–          En parlant de recharge d’ailleurs, les campings-caristes énoncent le problème de l’autonomie qui ne prend pas en compte les longues distances généralement parcourues.

–          De nombreuses personnes se posent aussi la question de la pollution liée à la fabrication de ces engins électriques (surtout la production de batteries) ;

–          Sans oublier le poids de la batterie qui entre en ligne en compte pour le PTAC du véhicule et le coût lié à l’achat du véhicule ainsi que le tarif des aires de stationnement équipées en installations de recharges électriques.

Pour autant, les amateurs de camping-car le savent bien : les véhicules vont tous passer en électrique d’ici quelques années. Qu’on le veuille ou non. Il sera donc nécessaire de s’équiper en fonction ou, si ce n’est pas possible, de passer par la location de camping-car.

Camping-car électrique solaire : simple prototype pour le moment

Pour finir, nous souhaitons aussi évoquer le camping-car électrique solaire. Baptisé Stella Vita, un prototype néerlandais a parcouru 3000 km sans jamais avoir besoin de se recharger. Cela grâce à ses panneaux solaires d’une surface totale de 17,5m² qui peuvent se déployer au moment voulu.

Espérons que ce beau projet puisse donner des idées aux constructeurs… à condition toutefois de privilégier un usage durant l’été évidemment.

Dans tous les cas, le marché du camping-car semble en train de bouger et nous avons hâte de voir arriver les nouveaux modèles hybrides ou 100% électriques.

Découvrez tous nos camping-cars neufs disponibles en concession.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image