Les plages du débarquement en camping-car
Voyages

Les plages du débarquement en camping-car

Les férus d’histoire contemporaine ne peuvent passer à côté des 2 précédentes Guerres mondiales. En effet, ces événements tragiques ont littéralement changé l’histoire du monde.

De ce fait, si vous voulez en savoir sur cette période tragique et que vous vous intéressez tout particulièrement à la Seconde Guerre mondiale, vous avez sans doute envie de découvrir les plages du débarquement.

Découvrez alors notre circuit des plages du débarquement en camping-car et profitez d’un tour complet en totale liberté.

En savoir plus sur les plages du débarquement avant le départ

Attention : avant de mettre les pieds sur ces sites historiques, apprêtez-vous à ressentir de très fortes émotions. Surtout si vous avez pris le temps de vous renseigner avant. Pas la peine d’ouvrir de livres d’histoires. De nombreux films et jeux vidéo traitent de ce sujet. Ainsi, cela permet de se placer dans la peau d’un soldat qui savait qu’il avait peu de chances de survivre à cet assaut. Nous sommes dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 et le débarquement allié est sur le point de commencer.

D’après les statistiques, on parle d’une opération logistique qui enrôla plus de 3 millions de soldats dont 150 000 environ le jour J. Evidemment, la défense allemande fut conséquente et de nombreux hommes se firent massacrer tandis que d’autres se noyèrent sans même atteindre le rivage.

Aujourd’hui, c’est cette opération exceptionnelle que vous vous apprêtez à revivre complètement en parcourant les plages du débarquement en camping-car.

À savoir : ce circuit a été étudié spécialement pour être parcouru avec ce type de véhicule. Il est donc facile de trouver l’aire de camping-car de la plage du débarquement qu’il vous faut pour vous arrêter quand vous le souhaitez.

Sword Beach

Vous pouvez débuter votre périple d’est en ouest ou inversement. Nous avons choisi de débuter par Sword Beach qui est la plage la plus à l’est. Sur cette plage, c’est la Seconde armée britannique et quelques commandos français qui ont débarqué.

Située à 15 km de Caen, elle s’étend sur 8 km entre Ouistreham et Saint-Aubin-sur-Mer. Sur tous les hommes débarqués (environ 30 000), 700 victimes sont à déplorer du côté allié.

La plage fut prise à la fin de la journée et les forces en présence purent rejoindre les forces canadiennes à Juno Beach.

Étant donné que vous êtes à côté de Caen, nous vous conseillons de faire un détour par le mémorial de Caen qui est un musée consacré à l’histoire du 20e siècle. Vous y trouvez une large partie sur la Seconde Guerre mondiale. Mais aussi sur la Guerre froide qui suivit.

Juno Beach

Un peu plus à l’ouest de Sword Beach, nous trouvons Juno Beach. Elle aussi s’étend sur 8 km environ, entre Saint-Aubin-sur-Mer et Ver-sur-Mer.

Les forces canadiennes et britanniques rencontrèrent, ici aussi, une forte résistance allemande. En effet, les bombardements ne furent pas aussi efficaces que prévu. Ainsi, sur les 30 000 hommes, 1200 périrent, disparurent ou furent blessés.

Pourtant, en 2h la plage fut prise et les forces alliées purent commencer à rentrer dans les terres.

Nous vous conseillons de vous rendre au cimetière militaire canadien de Bény-sur-Mer, mais aussi au centre Juno Beach qui est le seul musée canadien du secteur. Sans oublier les différents monuments commémoratifs dédiés aux disparus de cette journée tragique.

Centre Juno Beach
Centre Juno Beach
Crédit photo junobeach.org

Gold Beach

Poursuivons notre circuit encore vers l’ouest afin de tomber sur Gold Beach qui se trouve entre Ver-sur-Mer et Asnelles. Ici, seules les forces britanniques débarquèrent. Sur les 25 000 hommes, 350 furent tués et 700 furent blessés.

L’objectif ici était de prendre la plage et Bayeux afin d’établir une tête de pont sur le territoire.

À Arromanches, on trouve encore des vestiges de fortifications et des morceaux de composants du port artificiel créé par les alliés à partir du 9 juin. De plus, un mémorial britannique a été construit pour rendre hommage aux disparus britanniques. 

Omaha Beach

Nous arrivons à, sans doute, la plage la plus connue. Il faut dire que l’armée américaine a débarqué sur celle-ci (ainsi que sur Utah Beach, un peu plus à l’ouest). Et nous connaissons l’amour des Américains pour le cinéma. Surnommée « bloody Omaha » et « beach of blood », l’ambiance est évidemment très pesante.

Sur les 34 000 hommes, 1000 furent tués et 2000 blessés et disparus. C’est d’ailleurs le lieu du débarquement qui fut le plus meurtrier pour les alliés.

On trouve sur place ou à proximité le cimetière américain de Colleville-sur-Mer ainsi que de nombreux monuments commémoratifs.

Omaha Beach et le débarquement du 6 juin 1944
Crédit photo : https://www.la-normandie.info/

Utah Beach

Pour finir votre circuit des plages du débarquement, partez tout à l’ouest afin d’arriver à Utah Beach.

Ici, les alliés rencontrèrent assez peu de résistance. Ainsi, sur les 32 000 hommes, 200 furent tués ou blessés.

Sur place, vous trouvez le musée du débarquement d’Utah Beach à l’endroit pile où les troupes américaines débarquèrent et des monuments commémoratifs.

Utah beach
Crédit photo : https://www.camping-lecormoran.fr/

A lire également : Le littoral atlantique en camping-car

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image