noirmoutier_camping_car
Voyages

Découvrir l’île de Noirmoutier en camping-car

Située dans le golfe de Gascogne, l’île de Noirmoutier peut être visitée entièrement en camping-car en empruntant la D38 et en passant par le passage du Gois (chaussée submersible) ou en empruntant un pont.

Découpée en 4 communes, il est très facile de découvrir l’île de Noirmoutier en camping-car. Nous vous proposons une idée d’itinéraire pour vous permettre de voir un maximum de choses.

À savoir : vous pouvez profiter de l’île de Noirmoutier en camping-car en toutes saisons. Chacune possède, en effet, ses propres avantages.

1er arrêt : commune de Barbâtre

Après avoir emprunté le passage du Gois, vous voici sur l’île de Noirmoutier. Tout le long du parcours de 4km environ, vous avez dû observer la présence de différentes balises. Au nombre de 9, elles servent de refuge aux personnes qui se sont fait surprendre par la marée haute. Ainsi, attention à bien vous renseigner avant d’emprunter cette route submersible (vous pouvez emprunter le pont si vous le désirez).

À savoir : ce passage a été créé au 18e siècle et est classé aujourd’hui au titre des sites d’intérêt national et patrimonial.

Dès votre arrivée sur l’île, vous pourrez contempler les longues plages de sable fin de la côte ouest. Vous pouvez profiter de 7km de plages et des eaux les plus chaudes de l’île. Sur place, il est possible de se reposer, de s’initier au char à voile ou encore de pratiquer le kitesurf et la pêche à pied.

Vous aimez vous balader ? Dans ce cas, prenez la direction du Polder de Sébastopol et découvrez un site classé Réserve Naturelle Régionale. Idéal pour observer les oiseaux et profiter d’un moment calme et reposant. Si vous passez par une Office de Tourisme, vous pourrez y acheter un carnet de découverte qui vous permettra de tout connaître sur ce lieu atypique.

Finalement, avant de rejoindre votre seconde étape, n’oubliez pas de faire un tour à la pinède de Barbâtre qui est la plus grande forêt de l’île. 145 hectares de pins maritimes vous attendent.

Si vous cherchez une aire de camping-car à Noirmoutier dans le secteur, vous avez le choix entre l’aire de Barbâtre – Le Niaisois ou l’aire de Barbâtre – La Billardière.

2e arrêt : commune de La Guérinière

Pour vous rendre à La Guérinière, il suffit de longer les plages qui s’étendent tout le long de la côte entre les deux communes les plus proches du continent.

Dans le secteur, vous trouvez de nombreux points d’intérêt.

Nous pensons, par exemple, au port ostréicole du Bonhomme qui, bien que relativement restreint, est le plus grand port ostréicole de l’île. Sur place, de nombreuses cabanes ostréicoles vous permettent de déguster la pêche du matin (huîtres et moules). En prime, vous profitez de jolis points de vue.

En arrivant sur place, vous ne pourrez pas manquer la présence de nombreux moulins dont le premier fut construit au 7e siècle. Au cours de votre voyage à Noirmoutier en camping-car, vous pourrez observer des vingtaines de moulins le long de votre parcours, aujourd’hui transformés en maison de vacance.

Sans oublier le Bois des Eloux qui fera le bonheur des amoureux de promenade en pleine nature et des adeptes de jogging.

Si vous cherchez un parking de camping-car à Noirmoutier dans le secteur, il sera possible de stationner au sein de l’aire de La Guérinière.

Envie de prendre la route ? Découvrez vite notre sélection de camping-cars d’occasion !

3e arrêt : commune de l’Épine

Non loin de La Guérinière, nous trouvons la commune de l’Épine qui est un lieu important à découvrir lors de votre visite de Noirmoutier en camping-car.

Si vous aimez les activités nautiques, prenez la direction du port de Morin qui, en plus d’être un port de plaisance, vous offre la possibilité de faire de la chasse sous-marine, de la pêche en mer, de la voile ou du jet ski. Sans oublier la fête du port de Morin, chaque été.

Vous cherchez une promenade originale ? Dans ce cas, en plus du Bois des Eloux à proximité, il est aussi possible de vous promener dans des marais salants qui peuvent se visiter selon vos envies (visite commentée ou non). Au sein de ces marais salants, on trouve aussi des petits étangs baptisés Les Perles. Sur place, il est possible de s’adonner à des activités nautiques ou d’emprunter une piste cyclable.

Pour stationner, profitez de l’aire de camping de l’île de Noirmoutier de la commune (aire de l’Épine).

4e arrêt : commune de Noirmoutier-en-l’Île

Finalement, nous arrivons à la dernière étape de votre voyage qui se trouve être la commune de Noirmoutier-en-l’Île.

Avant toutes choses, prenez le temps de vous perdre dans les rues de cette ville qui dévoile ses trésors aux personnes qui prennent le temps de la connaître.

Non loin de la ville, il est aussi possible de découvrir le bois de la chaise et sa végétation méditerranéenne, le village du Vieil ainsi que le port de l’Herbaudière.

Deux aires sont disponibles pour stationner : l’aire de Noirmoutier-en-Île et l’aire de l’Herbaudière – Ganachaud.

A lire également :

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entrez Captcha ici : *

Reload Image